45 journalistes et activistes outillés à Ouagadougou

Du 11 au 13 Août 2021 à Ouagadougou, la CAPSSR-BF, la SOGOB et l’ABSFM ont co-organisé un atelier de renforcement de capacité de 45 journalistes et activistes des régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Nord et du Nord. Financé par Pathfinder international, cette activité avait pour but d’établir un partenariat avec les participants pour une meilleure communication sur les thèmes en lien avec la santé sexuelle et reproductive et les interruptions sécurisées de grossesses dans les conditions prévues par la loi.
Rappeler les différents textes juridiques nationaux et internationaux en matière de Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) ; définir les droits et les responsabilités en lien avec la Santé de la Reproduction (SR) des professionnels de médias d’une façon générale ; analyser les causes, les conséquences et les solutions de la stigmatisation faite aux personnes devant les cas d’interruption sécurisée de grossesses ; définir des stratégies pour une meilleure communication sur les thèmes en lien avec les interruptions sécurisées de grossesses dans les conditions prévues par la loi ; obtenir l’engagement des participants à promouvoir la santé sexuelle et reproductive dans les organes de presse à travers des productions médiatiques et les publications sur les réseaux sociaux.
Tel a constitué l’ensemble des résultats que cet atelier de trois (03) jours a permis d’atteindre grâce à l’appui des formateurs mobilisés pour la cause.
L’approche andragogique, soutenue par des projections de modules, des jeux de rôles, des travaux de groupes et des séances de partage d’expériences, a été utilisée comme technique d’animation. Toute chose qui a favorisé de riches échanges avec les participants qui sont repartis bien déterminés pour la cause.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + 8 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.